Un film un jour

Je vous propose le sujet suivant : chaque jour quelqu’un expose un film, une scène ou un audio et dit pourquoi il a particulièrement aimé (ou détesté). L’occasion de faire découvrir à tous nos plus beaux sujets de plaisirs onaniques.

Aller je commence, et je ferai le suivant lundi prochain sauf si y a trop de monde qui participe.
Top Sexe de Max Antoine produit par Fred Coppula, avec notemment Angell Summer, Katia de Lys, Tony Carrera et Rico Simmons. Disponible chez Dorcel Vision… Ou en torrent.
Il s’agit d’une parodie de l’émission top chef. Au programme 5 élèves et 3 profs vont apprendre à se perfectionner sur 4 sujets différents : le point G, la fellation, le cunnilingus et la sodomie. Évidemment ils travaillent leur sujets devant les autres élèves et profs qui n’en perdent pas une miette et quelque soit le sujet ça finit toujours par baiser sous l’œil et les commentaires des spectateurs.
Les scènes préférées sont celles avec Angell Summer qui en tant que prof sur la partie cunni se fait lecher par Rico et ‹ e peut pas tenir son rôle de prof car submergée par le plaisir. La partie sodomie avec Katia de Lys élève désignée volontaire et son superbe cul Black (une merveille ce cul) qui se fait penetrer devant tout le monde et qui en redemande m › aura fait craquer plus d’une fois. Surtout avec le debrief « j’ai adoré me faire enculer devant tout le monde ».

1 J'aime

Alors moi j’aime bien mettre un film porno el fond sonore. Ça peut sembler étrange pour certain mais moi j’aime bien mettre un film un peu nul et faire autre chose à côté. Un truc un peu gonzo que j’ai pas besoin de suivre.
Je trouve les productions jacquie et michel elite bien pour ça. J’ai regardé ibiza, plan q sur l’autoroute et les demoiselles du confinement.




Seulement voilà, autant ibiza c’est pas un univers qui m’attire et les scènes de sexe sont beaucoup trop longue malgré la beauté des filles, c’est ennuyant. Par contre plan q sur l’autoroute et les demoiselles du confinement je me suis fait avoir. Je pensais pas que ça serait bien, ils sont moins superficiels et les scènes de sexe un peu moins longues mais mieux joué. J’ai carrément arrêté ce que je faisais pour regarder. Mention spéciale à la première scène des demoiselles, je ne me souviens plus du nom de l’actrice.

2 J'aime

Quant-à-moi je vous propose une oeuvre des studios The life erotic et Metart films.

titre : Whore 2
année : 2016
réalisation : Paul black, Ilona black
acteur : Emily J

C’est une oeuvre pleine de mystère qui ne rentre pas dans le canon du genre. Emily J y incarne une prostitué dont le dernier client l’a laissé sur sa faim. Elle profite de son départ pour ce caresser avec l’aide entre autres du contenu du préservatif usagé. C’est à la fois dérangeant et excitant.

Voici un lien vers ce film :
https://hdefporn.com/i/59153/perfect-whore

N’hésitez pas à me dire ce que vous en avez pensé.

1 J'aime

J’ai continué dans ma lancée jm elite, je ne suis pas fan de leurs productions mais celle ci est vraiment sympa. C’est une comédie porno qui fait passer un bon moment. Mention spéciale à la scène lesbienne filmée et le trio finale. En revanche le viol simulé n’était pas ouf. Je recommande.
003cdeb4-51e6-4b6d-b442-2a53001c64c9

1 J'aime

Aujourd’hui je vais vous présentez une oeuvre du studio Puretaboo.com

title : Cookie Jar
année : 2018
realisation: Craven Moorehead
acteurs : Jaye Summers, Tyler Knight et Ricky Johnson

Dans ce petit film la belle Jaye Summers joue de rôle de la petite amie de Ricky Johnson tout deux en visite chez le père de ce dernier jouait par Tyler Knight. Au cour de la nuit Jaye Summers se rend à la cuisine pour manger un cookie et y croise le père qui profite de la situation pour se taper copieusement la salope de son fils. La scène où Jaye Summers se retrouve face l’énorme teub du père sous le nez est vraiment excellente :


Ensuite Jaye Summers retourne sans rien dire auprès de son chéri. Ce dernier qui ne se doute de rien la baise aussi copieusement. Au final elle se retrouve donc avec la semence du père et du fils plein le minou.
Jaye Summers est une très bonne actrice qui fait très bien passer ses émotions à l’image.

https://daftsex.com/watch/-117604728_456245896

impossible de trouver le sommeil cette nuit. à 1h du matin je me suis réveillé et impossible de me rendormir, je n’avais plus sommeil. Alors je me suis levé et j’ai regardé un film X. « Sex dreamers » de john b root. Et lors d’insomnies, c’est le film parfait avec son ambiance étrange. J’aime bien les films X avec une ambiance comme ça et à regarder au milieu de la nuit, c’est vraiment une expérience planante.
oui ,J’ai trouvé le sommeil à la fin du film.

Pas vraiment un film ou alors un cours métrage, avec une seule scène : Intrompable de … Babor Lelefan. Tout à propos de ce film est à hurler de rire. Babor est un humouriste vidéaste, HYPER décalé et qui joue perpétuellement avec l’absurde, une forme d’humour que j’affectionne particulièrement. Il y a quelques années de cela il a lancé un paris sur twitter avec Dorcel afin de demander de réaliser un porno au bout d’un certains nombre de retweet. Dorcel tiens le paris, Babor gagne et le voilà parachuté scénariste et réalisateur porno… ainsi qu’acteur. Tout dans ce film est à hurler de rire et les 2 acteurs porn officiels (j’ai nommé Rico Simmons et Luna Rival) joue très bien le jeu de l’absurde. Au programme : un mariage au pied levé pour pouvoir baiser avec son amant, des dabs pendant l’acte, l’heure pour la sodomie … Et maintenant je le sais, se branler en se marrant, c’est possible.

monsieur poulpe, il a changé de pseudo ? j’ai entendu parlé de ce porno mais je l’ai jamais vu.

non, babor est à droite, et poulpe est venu faire le con sur ce porn également.

ah ok. une bonne comédie alors

j’ai regardé un b root du coup aujourd’hui. « ludivine » . Et on peut vraiment parler de film d’auteur. J’ai eu le sentiment que john b root voulait faire passer un message, qu’il se racontait. je sors du film donc je ne l’ai pas analysé en profondeur mais pour moi il est clair qu’il y a quelque chose sur la dépression, sur le X, le divin. Un film qui tire le porno vers le haut et lui donne toutes ses lettres de noblesses.
J’ai enchaîné avec le making of du film, j’aime bien les making of de films X, ils ont une bonne ambiance, loin de l’image glauque que les gens ont de cette industrie, et celui ci n’échappe pas à la règle. ça donne envie d’y participer. Je trouve dommage que b root ne soit pas interviewé pour donner ses intentions artistiques. ça aurait peu être confirmé mon ressenti.


Et j’ai oublié de préciser que toutes les scènes de sexe sont excellentes :wink: