La punition de @Manara

Pour @Manara , Ta punition (Part 1 sur …)

Tu rentre a la maison en début de soirée, maquillé et habillé dans une belle tenue d’étudiante super provocante rose, ton style Harley Quinn que tu adore - un « petit haut » super moulant rose clair mettant tes seins en valeur sans caché ton jolie ventre, unie a une petite jupe plissé a carreaux un peu plus foncé - les bras chargé de paquets des boutiques du centre ville que tu as dévalisé tout l’apm avec ma CB et me trouve au salon t’attendant.

A mon air sérieux tu pose tes paquets et t’immobilise.

" - Rends moi ma CB ! "

Et te faisant un clin d’œil :

"- Montre moi ce que tu acheté cette fois, fais moi voir, tourne sur toi un peu. "

Lentement tu tourne sur toi même dans cette petite tenue d’étudiante dévergondé que tu est resté dévoilant le haut de tes cuisses et le bord de ton petit brésilien noir quand ton dos est tournée vers moi assis qui te regarde. Tournant encore un peu tu tente avec tes yeux et ton sourire d’adoucir la punition qui s’annonce en remontant un peu plus cette mini-jupe me dévoilant complètement l’une de tes fesses ce qui ne fait que renforcer mon envie et me donner des idées.

" - Viens ici, allonge toi sur mes genoux ma Soumise. Tu veux me montrer tes fesses ? Montre les moi tes fesses, je vais te les faire rougir un peu, comme tu le mérite. "

Comprenant mon jeu, sans rien dire tu t’installe sur mes genoux, ta tête sur ma gauche et ton ventre posé sur mes genoux, les seins et le postérieur offert a mes mains. Doucement je passe ma main gauche sur ton dos et remonte a tes épaules puis dans tes cheveux que j’empoigne fermement tirant un peu ta tête en arrière, de la droite je remonte ta jupe de tes cuisses sur ton dos et contemple ton beau cul dans ce string brésilien noir.
Je le caresse quelques instants puis commence a frapper doucement et fermement du plat de la main chaque fesses l’une âpres l’autre de plusieurs petits coup secs, n’arrêtant que pour glisser mes doigts le long de ta fente jusqu’à ta chatte emprisonné sous ce string, puis remonte et recommence plusieurs fois un peu plus sèchement a chaque fois, les caresser, les malaxer entre mes doigts avant de refaire claquer a nouveau mes mains sur tes jolies fesses qui commencent a prendre des couleurs.

Voir tes deux jumelles rosir doucement comme cela m’excite ma Belle, des idées un peu folles commence a me parcourir le cerveau. Ma main gauche passe sous le tissus de ton string et descend rapidement a ton sexe que je découvre presque brûlant et bien humide pendant que ma main droite lâche tes cheveux en direction de ta poitrine et se glisse dans ton décolleté, empoigne un de tes seins, puis l’autre a la recherche de tes tétons déjà tout dur sous ce tissue. Tu est déjà prête a jouir, tu en as envie, mais non tu attendra encore un peu ma Belle.

" - Relève toi et reste a genoux devant moi ma Belle ! "

Alors que tu te relève de mes genoux et te place assise sur les tiens devant moi, je déplace un peu ma chaise et m’installe pour que tu sois bien prêt de moi, de dos bien sur, et confortablement a porté de mes mains. Je commence par les poser sur tes épaules et les fait descendre le long de ta colonne jusqu’à ta petite jupe d’écolière que je déboutonne puis dézippe et t’enlève des hanches d’un coup. En remontant mes mains saisissent les bord du bas de ton « petit haut moulant » rose puis le remonte en longeant ta peau afin de lever ce tissue jusqu’à dévoiler tes seins nue puis le faire passer par dessus ta tête avant le jeter au loin.

Toujours derrière toi, et te demandant de garder les bras en l’air je commence a explorer ton corps avec mes mains. Ton visage, tes lèvres, ton cou, tes seins. M’arrêtant longuement sur eux, les caressant, fermement comme tu aime, mes deux mains rugueuses et cornées plaquées sur tes deux seins, puis en pinçant tes tétons et en les faisant rouler entre mes doigts. Poursuivant l’exploration de ton corps mes mains passent sur ton ventre près de ton entre-jambe que je sens déjà chaud puis longe la couture de ton brésilien sur le haut de ta hanche et sur le bord de ta cuisse pour finalement passer dessous vers tes fesses. Alliant le geste a la parole avec mes mains sous tes fesses je te pousse vers le haut et te dis :

" Lève toi complètement ma Soumise. Poses tes mains sur le bord de la table en vieux bois vernis, prend appuis sur elle pour bien me montrer ton cul ma Soumise. "

Puis une fois en appuis sur la table :

" Voila, juste comme ça, penché juste un peu plus en avant ma Soumise."

M’agenouillant a mon tour derrière toi, mes mains posés sur tes jolies fesses juste devant moi, les sentant encore chaude des 1ere gifles qu’elles ont reçu, je remonte a tes hanches et glisse mes doigts sous le bord de ton brésilien puis entame de le faire descendre doucement les long de ton corps dévoilant petit a petit toute ton intimité a mes yeux et a mes pensées les plus folles, pour finir par le laisser glisser lentement le long de tes jambes.
En remontant j’empoigne tes fesses enfin libres, les écartes puis les frotte l’une contre l’autre jusqu’à faire bouger ta petite chatte toute rose et luisante que je contemple avec envie. T’écartant bien les deux fesses l’une de l’autre je pose ma langue sur ton sexe a la recherche de ton clito que je trouve bien vite, je le caresse du bout de la langue un moment avant de revenir fouiller un peu plus l’intérieur de ton antre.

Pendant que je te lèche comme cela plusieurs minutes, le pouce de l’une des mains qui te tien les fesses s’approche de ta lune et la caresse doucement, ma langue remonte jusqu’à elle et la titille comme tu aime, tentant de forcer ce passage. Lubrifiant mon pouce et ta lune en même temps je pose le bout de ce pouce sur ton anus et je l’y fait entrer doucement pour le préparer a la suite. D’abord une phalange, doucement pour ouvrir le passage puis alors que ma langue retourne caresser ton abricot en feu, je l’enfonce un peu plus en toi. La 2eme phalange suivant doucement je pousse encore un peu entre tes fesses pour que tu le sente bien en toi pendant que j’enfonce ma langue au plus profonds de ta chatte.
Le sentant se dilater je sort délicatement mon doigt de toi, tourne un peu autour de ton anus et s’y replonge, doucement et complètement cette fois avant de commencer a remuer en toi lentement au rythme des mouvement de tes hanches. Mon autre mains te force a écarter un peu plus les jambes pour pouvoir rejoindre ta chatte, très vite tu sent mes doigts entrer dans ta chatte, 2 puis très vite le 3eme qui entre et sort de ton sexe en rythme avec mon pouce qui fait de même dans ta petite lune jusqu’à te sentir commencer a frémir. Alors que les mouvement de tes hanches et a ta respiration s’accélèrent je sort mes doigt de toi rapidement, te lèche la chatte encore quelques instants puis remonte ma langue doucement jusqu’à ta lune entre ouverte pour un dernier baisé, je me relève debout derrière toi.

Me penchant vers toi, je te dis a l’oreille :

" Pas encore ma Belle, tu jouira quand tu auras ma queue a cet endroit, pas avant. "

Je te pousse en avant contre la table puis t’écartant les bras et te poussant un peu sur le dos je te force a poser ta poitrine et ta tête sur le laquage brillant de la table. Tu frissonne encore mais cette fois ci c’est au contact de ce vernis froid sur lequel tu pose le bout de tes seins et ton ventre en gémissant alors que je te ramène les bras le long du corps, posé sur le haut de tes fesses et de tes cuisses pour les maintenir écarté pour moi.
Le visage et le buste entier posé sur cette table, les cuisses bien écartés dans la position que je souhaitais, je me recule et me rassoie sur ma chaise, pour te contempler, pour admirer ma Soumise qui attend mes ordres tout en sortant ma queue de mon Jeans qui allait craquer.

" Passes une main sous ton ventre vers ta chatte ma Soumise, et caresse toi je te regarde, caresse toi pour moi . "

Ta main droite se glisse entre la table et ton ventre en direction de ton sexe, alors que je caresse ma queue qui fini de durcir je vois tes doigts qui commence a s’agiter sur tes petites lèvres, les écarter, caresser rapidement ton clito puis très vite pénétrer a l’intérieur de ton sexe. Assis sur ma chaise juste derrière toi, la tête et les yeux a hauteur de tes fesses je me branle au rythme de tes doigts qui entrent et sortent de ton abricot bien mure.

Me levant de ma chaise je fais descendre un peu mon jeans libérant complètement ma queue et mes couilles que je caresses un petit moment en regardant tes doigts qui s’agitent de plus en plus vite dans ta chatte pour moi. M’approchant de toi je laisse échapper un filet de salive sur le haut de la raie de tes fesses qui coule lentement jusqu’à ta lune pendant que ma main se poses sur tes fesses, le bout de mon majeur et de mon index écrasés sur ton anus, attendant d’entrer en toi.
Passant sur ton coté gauche, de ma main libre je prend la tienne et la pose sur mon sexe tendu pour que tu me caresse et m’excite encore plus. Tu n’attendais que ça pour prendre ma queue dans ta main et commencer a la branler en rythme avec tes doigt a toi qui vont et viennent en toi. Au moment ou mes 2 doigts pénètre une 1ere fois tes fesses tu gémie, un peu plus fort a mesure qu’ils entrent et s’active en toi, ton souffle et tes cries devienne plus fort, tu accélère le mouvement de ta main sur ma queue.

Approchant ma tête de la tienne pour te parler a l’oreille :

" Tu veut la suite ma Belle @Manara ? Quand tu m’aura envoyé la série de photo que je te demande. :wink: "

A suivre …

Ceux qui veulent la suite, priez tous pour que @Manara fasse et m’envoie cette fameuse série de photo qu’elle a promis :yum:

Edit 11.01.22, 12h20: correction de quelques tournures de phrase.

1 J'aime

Pour @Manara , Ta punition (Part 2 sur …)

… Approchant ma tête de la tienne pour te parler a l’oreille :

" Ta punition ne fait que commencer ma Belle Soumise, je veux que tu reste dans cette position, je reviens. Ta punition ne fait vraiment que commencer, demain matin au réveil tu aura peut être les fesses qui te chaufferons encore un peu. Ne bouge pas. "

Ayant sorti mes doigts de ta lune tu m’entend enlever complètement mon Jeans puis m’éloigner dans la chambre, ouvrir un ou deux tiroir et revenir âpres une ou deux minutes en te parlant et je te vois tel que je t’avais laissé, tu est belle ma soumise comme cela.

" Pendant que tu faisait des achat avec « ma CB » encore une fois, j’en ai fait aussi cette après-midi des achats, directement depuis internet et je me suis fait livrer ici, et avant ton retour. J’avais prévu de te récompenser ce soir mais tu va en avoir un avant goût maintenant ma Soumise. " (et pour récompenser @Manara de m’avoir envoyé quelques clichés)

Ayant posé quelques objet sur la chaise derrière moi, une paire de menotte en cuir que j’ai commandé et fait livré cette apm accompagné qu’un jolie petit plug anal noir en caoutchouc siliconé, et ma cravache souple en cuir que tu connais déjà. Je m’approche de toi et tourne autour de la table pour que tu me regarde, nu la queue en l’air pour toi, je me branle en te regardant me mater. Tu la regarde ma queue dur et tu l’a veux, tu tends les mains vers moi de l’autre coté de cette petit table qui te regarde en souriant. Tu me supplie de te la donner cette queue, de te laisser jouer avec. Tout en te faisant signe que non de la tête je te réponds :

" Pas encore ma belle, tu dois attendre, je réfléchis a ce que je vais te faire. "

Alors que je repasse près de toi en regardant les pieds de la table d’un air approbateur tu essaye d’attraper ma queue sans ma permission, je me penche vers la chaise et prenant la cravache je t’en met un petit coup sur le bras.

" Non ! C’est moi qui m’amuse maintenant. "

Je profite alors que j’ai la cravache entre les mains pour te mettre quelques petits coups sur l’intérieur de tes cuisses pour que tu les écarte un peu plus, puis 2 ou 3 fois sur les lèvres de ta chatte pour qu’elle reste bien chaude et repose la cravache douce sur la chaise prêt de moi tout en prenant les nouvelles menottes en cuir a la place. Faisant de nouveau le tour de la table avec les menottes a la main que je fait tourner comme un cowboy le fera avec son revolver je m’arrête face a toi, et pose mon gourdin sur la table droit devant toi en souriant.

" Tends moi tes poignets ma Soumise. "

Docilement tu t’exécute, tu tends d’abord un bras et ta main vers ma queue sur lequel je ferme une menotte au niveau du poignet puis tu me tends docilement l’autre que j’attache également. A l’aide d’une ficelle je noue le lien entre tes menottes et les pied de la table a l’opposé de toi, que tu ne puisse pas te relever, a demi allongée sur la table, les bras et les main tendu devant toi et menottés, les fesses bien en arrière. Revenant derrière toi je te regarde, je m’approche de toi et te caresse, je laisse traîner ma main sur ton dos de tes épaule a tes fesses puis a ta lune sur laquelle je m’arrête un instant.

Mes doigts ne rencontre plus vraiment de résistance, 1 doigt puis 2. Je les enfonce complètement en toi tout en posant mon pouce sur ta raie, pour m’en servir de levier pour mieux les ressortir entièrement et les y remettre très vite et recommencer ainsi de plus en plus vite. Jusqu’à ne plus rencontrer aucune résistance, jusqu’à entendre a nouveau tes gémissements s’intensifier et voir tes hanches ce trémousser sur la table. Mon autre main elle se pose d’abord sur ta nuque, glisse sous ta gorge pour finalement passer de l’autre coté prêt de ton oreille pour attrapé tes cheveux, puis la tête posé sur mon bras te force a remonter vers la mienne qui se baisse vers toi pour t’embrasser, pour te mordiller les lèvres et le nez, la joue, le bout de l’oreille, avant de revenir t’embrasser et te lécher le visage pour finalement te repousser ta tête sur la table froide afin de mieux me concentrer sur ta lune et tes fesses.

Je ressort complètement mes deux doigts de ta lune qui reste bien ouverte et me tourne un peu vers ton joli cul. Alors que j’enfonce a nouveau mes doigts en toi, je lève mon autre main et te gifle une fesse, puis l’autre une 1ere fois avant de les caresser délicatement juste âpres. J’accélère alors le mouvement de mes doigts entre tes fesses ma Soumise, de l’autre main je flagelle a nouveau chacune de tes belles fesse bien ronde pendant que ma main continue de préparer ta lune pour l’arrivé de ma queue, alternant pénétration de mes doigt dans ta lune a des gifles et des caresses sur ta peau durant plusieurs minutes, les faisant rougir de nouveau. Alors que tu commence a jouir j’intensifie la pénétration de mes doigts, les enfonce au plus profond de toi sans les enlever tout en bougeant la main très vite pour te faire remuer tout le bassin jusqu’à t’entendre jouir et te laisser trembler de plaisir enfin.

Mais juste quelques secondes, le temps que tu reprenne 2-3 respirations pas plus. Le temps que mes doigts sortent de toi et se pose sur tes fesses, que je colle mes hanches contre ton cul tout chaud laissant ma queue dure entre tes jambes frôler ta chatte 1 seconde ou 2 de plus. Le temps de prendre et d’insérer dans cette lune qui commence a se refermer ce petit plug que tu n’a pas encore vue .

" Laisse toi faire ma belle, je t’ai commandé un petit jouet pour ta lune, détend toi et laisse moi jouer avec ton corps. Je prépare ta lune pour ma queue plus tard, tu le gardera en toi jusqu’à ce que je te l’enlève. "

Laissant a nouveau couler un filet de salive entre tes fesses je pose le bout de ce plug sur ta raie et l’y fait tourner pour bien le lubrifier puis le met en position sur ton anus et le force a entrer, le 1er anneau puis le second sans difficulté. Passant très vite la main sous l’une de tes fesses je saisis ma queue et recherche l’entrée de ta grotte chaude avec mon gland tout gonflé.
L’ayant trouver je m’y enfonce, complètement, te plaquant de tout mon poids sur la table, jusqu’à coller le creux de mon aine sur tes fesses bien ronde et la base de ce plug sur mon bas ventre qui le pousse en toi entre tes fesses serrées. Puis je me relève et me stop pour contempler la vue de ton beau cul en levrette sur ma queue, le temps que mes mains remonte le long de ton dos jusqu’à la hauteur de tes omoplates, l’une allant se poser et se fermer sur ton épaule pour bien te tenir et te plaquer encore plus contre moi et la table, l’autre remonte jusqu’à ta nuque, caresse ta tête un peu puis saisissant une grosse poignée de tes cheveux et tout en te parlant je commence de rapides va et viens dans ta caverne brûlante et humide pour prolonger ton plaisir :

" Je veux te sentir jouir ma Belle, avec ce jouet entre les fesses et ma queue en toi. "

Tirant un peu plus sur tes cheveux je te force a relever la tête en arrière alors que ma queue pilonne ton sexe, mon autre main descend t’empoigner une hanche, la caresse, puis l’écarte pour regarder ce plug qui reste bien en place avant de la relâcher et de la claquer a nouveau avec le plat de ma mains en remontant. Je me penche vers toi faisant ressortir ma queue, d’un coup de rein je la remet au fond de ta chatte et te dis :

" Tu veut la suite de la punition ? Je veux la suite des photos. Et comme je vais crescendo dans l’histoire, si tu veux qu’elle continu dans ce sens toi aussi faudra y aller crescendo et m’envoyer des photos encore plus coquine. " :upside_down_face: :yum: :smiling_face_with_three_hearts:

A suivre…

1 J'aime

Pour @Manara , Ta punition (Part3 sur 3)

" Je veux te sentir jouir ma Belle, avec ce jouet entre les fesses et ma queue en toi. "

Tirant un peu plus sur tes cheveux je te force a relever la tête en arrière alors que ma queue pilonne ton sexe, mon autre main descend t’empoigner une fesse, la caresse, puis l’écarte pour regarder ce plug qui reste bien en place avant de la relâcher et de la claquer a nouveau avec le plat de ma mains en remontant. Je me penche vers toi faisant ressortir ma queue, d’un coup de rein je la remet au fond de ta chatte et te dis :

" Tu aimes quand je te prend comme ça ma Belle ? "

Lâchant tes cheveux pour mieux te tenir au hanches je sort ma queue de ta chatte et te branle le clito avec mon gland, je le replonge en toi et reprend de plus belle faisant claquer tes fesses contre mon aine, faisant lentement avancé la table a chaque coup de mon corps contre le tien. Sentant mon propre plaisir monter je ralenti un peu, prenant le soins cette fois de te pénétrer de toute ma longueur a chaque fois plus ou moins rapidement, et sortant complètement a chaque fois. Avec ma main je m’amuse a faire sortir a moitié le plug de ta lune, lui donnant des petits mouvement circulaire pour bien la détendre, puis au coup de reins suivant je le repousse en toi avec mon ventre au moment où ma queue bute a l’intérieur de ta caverne avant de recommencer lorsque ma queue reviens en arrière. Au mouvement de tes hanches et au son des tes gémissement je te sens proche de la jouissance et t’avais promis ce plaisir. Ressortant une dernière fois de toi en prenant bien mon temps, je replonge d’un coup dans ta chatte grande ouverte pour te limer le plus rapidement possible tout en te martelant les fesses et les cuisses de petites gifles jusqu’à te voir jouir complètement collé contre cette table. Me penchant vers toi je te dis :

" Voir ton corps se trémousser sous les coups de ma queue qui entre en toi m’excite encore plus ma Belle. Jouis ! Laisse toi aller ma Soumise. "

Alors que tu continue de jouir je ralentis mes mouvement jusqu’à être immobile en toi a regarder les soubresaut de ton corps un moment avant de me retirer. Délicatement avec le bout de mes doigts je tire en arrière sur le plug libérant ta lune du 1er puis du 2eme anneau, admirant le travail de ce petit objet qui a préparer ta lune a l’arrivée de ma queue bien dure pendant que je m’occupais de ton abricot. Caressant encore une fois tes fesses je te force a te retourner sur toi-même, ton dos nue cette fois ci allongé sur la table, tes deux bras toujours menottés et attaché de l’autre coté de la table, tes deux jambes de chaque coté de mon corps. Posant ma queue sur ton sexe ouvert j’attrape chacune de tes jambes que je pose contre mes épaules, puis prenant ma queue dans la mains je m’en sert de « marteau » que je laisse retomber plus ou moins vite et lourdement sur ta chatte pendant que mon autre mains écarte déjà tes fesses. Tu sent mon gland glisser lentement sur ton sexe luisant et s’arrêter sur ta lune quand je te dis :

" Maintenant tu va avoir ma queue entre tes fesses ma Soumise, c’est ce que tu voulais ? Moi aussi j’en rêves depuis que je t’ai vu entrer dans la pièce ma Belle. Ce que tu est bandante comme ça, tu va voir comment tu m’excite. "

Tout en te disant ces mots mes mains saisissent tes chevilles posée contre mes épaules et les pousse en avant forçant ton cul a se lever et a ce mettre en position avec ma queue prête a entrer en toi, et m’enfonce en toi d’un trait. Au contact de tes fesses je me retire aussi vite mais pas complètement, je replonge en toi et commence ce va et viens rapide que tu aime. Lâchant tes chevilles qui retombe sur mon torse mes mains se pose sur ta poitrine, l’une d’elle remontant a ton visage que je caresse. Je pose ma mains sur ta joue les doigts prêt de ton oreille, avec mon pouce je parcours ton visage, ton nez, tes yeux puis l’autre joue avant de revenir a tes lèvres que j’écarte. Poussant un peu sur ce doigt a un moment où ma queue s’engouffre dans ta lune mon pouce rentre dans ta bouche et la fouille, caresse ta langue et l’intérieur de tes joues. Mon autre mains sur tes seins les palpes tours a tours, les plaque contre ton corps en les faisant bouger sur eux mêmes, alternant caresses puis pincement de tes tétons.

Sentant mon plaisir aboutir bientôt j’accélère encore un peu les mouvement de mon bassin entre tes cuisses démarrant le début d’une série de gémissement que je connais bien, ma main sur ton visage rejoins alors l’autre sur ton corps puis entame une série de petites gifles bien sèches sur tes cuisses puis sur le dessus de tes seins en rythme avec ma queue qui te laboure l’anus jusqu’à t’entendre hurler et te te voir te tordre de plaisir sur ma queue déclenchant a ce moment là mon éjaculation au fond de ta lune. De long et puisant spasme de plaisir partagé parcours nos corps emmêler, je doit prendre appuis sur tes cuisses tellement ce plaisir a été puissant. Je te regarde reprendre ton souffle puis je sort lentement ma queue de toi et l’essuie sur ta chatte et tes cuisses en te regardant avant de laisser doucement retomber tes cuisses.
Faisant le tour de la table en continuant de me caresser pour prolonger mon érection je libère le lien qui relie tes menottes au pied de la table libérant tes bras mais pas tes poignet toujours menottés et me place sur le coté face a ton visage que je rapproche de ma queue encore dur puis la pose sur ta bouche pour que tu l’embrasse et l’avale doucement. Le contact de ta langue sur mon gland provoquant des dernier spamme de plaisir a mon sexe que tu aspire doucement, je libère tes mains et te caresse doucement puis lorsque tu laisse ma queue sortir de ta bouche je t’aide a te relever puis t’enlace tendrement.

I :smiling_face_with_three_hearts: You ma Soumise,
Ton bûcheron.

Maintenant on attend les commentaires et le ressentie de @Manara en lisant ce texte (ou les votre soyez pas genez :wink: ) et ce qu’elle a fait en le lisant :yum:

1 J'aime

4h30 du matin , je n’arrive pas à dormir car je ne penses qu’à 1 chose
lire ma punition , dans son intégralité
je descends donc et j’allume l’ordi et je me mets à lire

mon bucheron , mon apollon de mes rêves ,tu sais que j’aime quand tu me parles 1 peu sechement , et que tu me dises quoi faire
aux premières lignes de ton récit je comprends donc que tu vas me punir , comme tu aimes le faire , et comme moi j’aime l’être

j’aime ta virilité controlée dans ces féssées
de la virilité et non de la brutalité , c’est ce qui m’excite , tout comme toi

je ne suis qu’à quelques phrases de cette punition et je me tortille déja sur ma chaise
je sens monter en moi mon envie d’en lire plus , mon excitation , ma frustration

4h45 , je continue donc
tes 2 mains rugueuses de bucherons , je les ressent sur mes seins à ta lecture
je me les caresse tout en te lisant , me les titillent tout comme tu le ferais étant à coté de moi

je sens la chaleur de mon corps monter

mais je ne dois pas me laisser déconcentrer
je dois continuer ma lecture

je reprends donc à : ma langue remonte jusqu’à elle et la titille comme tu aime, tentant de forcer ce passage. Lubrifiant mon pouce et ta lune en même temps je pose le bout de ce pouce sur ton anus et je l’y fait entrer doucement pour le préparer

déja obligé de m’arreter dans ma lecture , encore ,
tu sais ce que j’aime
et je sais que çà tu adores aussi

mon excitation est montée encore d’un cran
ma chatte toute humide de ce début de lecture ne demande qu’une chose mon bucheron
tout en continuant ma lecture , je me caresse mon entrejambe lentement , par dessus mon pantalon

je lis , lis , et je deboutonne enfin mon pantalon

lorsque l’on arrive au passage où tu utilises la cravache et m’attaches avec les menottes , je suis deja en train de me caresser et de sentir l’humiditer de ma chatte sous mes doigts
ha la cravache
ce bel instrument qui est si agréable si il est utilisé comme il faut et ho que tu sais si bien t’en servir ^^

tes doigts dans ma lune , j’aurais tellement voulu les ressentir à ce moment là
je ne tiens deja plus , là

je me mets 1 doigt , puis 2 et commence à me masturber , là , pour toi
mes yeux se ferment et je t’imagine là , à coté de moi et non pas , dans ton lit à des centaines de kilometres de moi

l’introduction de ce plug dans cette punition ne fait qu’augmenter mon niveau de désir et de plaisir
ta facon de me prendre , de sortir et rerentrer d’un coup sec , de me tirer la tête les cheveux pour me les relacher aussi brusquement

arf

1 troisieme doigt s’est invité en moi à la continuité de cette lecture
je ne peux m’empecher de gémir doucement , pour ne pas faire trop de bruit

mes doigts rentrent et sortent de moi , lentement , puis plus intensément , comme j’aime tant
je me titille le clito lorsque je les ressort pendnt quelques instants puis je replonge en moi et continues comme çà encore

je m’arrete là , je sais que tu veux que je lise tout , je sais que tu veux ce résumé
donc je stop et enleve mes doigts pour ne pas me finir trop tot

j’ai chaud , je me dandine toujorus sur cette chaise mais je me ressaisis , un peu

je m’allume une clope et tire quelques taf dessus , pour pouvoir continuer

je reprends donc à : Ressortant une dernière fois de toi en prenant bien mon temps, je replonge d’un coup dans ta chatte grande ouverte pour te limer le plus rapidement possible tout en te martelant les fesses et les cuisses de petites gifles jusqu’à te voir jouir complètement collé contre cette table.

c’est foutu , j’ai commencé à me recaresser au bout de la fin de cette phrase
sur ma chaise , mes fesses tout au bord , à moitié dans le vide
2 doigts dans ma chatte si humide je ne peux m’arreter de me caresser
mon pouce lui me titille le clito tout en même temps

j’essaye de lire de la fin , quand même , tout en étant au bord de l’orgasme

« Au contact de tes fesses je me retire aussi vite mais pas complètement, je replonge en toi et commence ce va et viens rapide que tu aime »

je ne peux plus , j’intensifie , encore un peu mes caresses , et je jouis
pourtant tu sais que je ne suis pas une femme qui se finit facilement en se masturbant mais arf mon bucheron qu’est ce que tu m’excites ! :smiling_face_with_three_hearts: :smiling_face_with_three_hearts:

je vais avoir droit à quoi alors maintenant ?? la suite ?? des photos ?? :yum:^^

1 J'aime