comment avez vous découvert le porno ?

pour ma part j’ai débuté par le film érotique avant le porno. Un dimanche soir ou j’avais regardé le film de deuxième partie de soirée ( alors que j’avais école le lendemain :wink: . Je n’avais toujours pas sommeil alors j’ai zappé et sur m6 je suis tombé sur un téléfilm érotique. Je n’avais jamais vu ça avant ni ressenti cela avant. Quelque chose me poussait à me toucher, à tripoter mon sexe qui devenait de plus en plus dur jusqu’à ce que je trouve instinctivement le mouvement de va et viens avec la main. Tout content de moi d’avoir exécuté ma première masturbation, je l’ai raconté aux copains du collège le lendemain, qui connaissaient déjà tous la branlette depuis un bail. Ils étaient content pour moi que j’ai enfin passé ce cap même si ils trouvaient ça bizarre, ou pervers que j’ai fait ça devant un film érotique.
Un peu plus tard certains se vantaient d’avoir déjà vu un film porno et moi naïf que j’étais, je les croyais et dit la vérité " non j’en ai jamais vu". Avec le recul je me demande si c’était vrai. Mais bref pour pas continuer de passer pour un nul je me suis décidé à en regarder un. Il y avait aussi la curiosité de voir un vrai rapport sexuel , n’ayant aucune idée de comment ça se passe, ni à quoi ça ressemble vraiment.
Le week end à minuit certaines chaînes du satellite diffuse des films X. Parfait !! mes parents dorment, je peux être seul devant le poste familial . Seulement impossible de regarder le film, au moment ou il commence, l’image devient noir et me demande un code parental que je connaissais pas… Les sites de tubes n’existait pas ou je ne connaissais pas, et de toute façon je n’avais pas un assez gros débit pour regarder des vidéos ( ah les années 2000… ). C’était mon seul moyen de regarder des films X.
J’ai pris mon courage à deux mains et j’ai demandé à mon père ce fameux code parental:
_ Pourquoi faire ?
_Pour regarder un film de cul
_non !!
_pourquoi ?
_Parce que non !!
_S’il te plaît
_non j’ai dit !!
_ça m’apprendra la vie
Moment de silence, puis il me le confia.
_merci papa
Et le vendredi soir suivant je rentrais le fameux code, qui allait de condamner à tout jamais. Je ne me souviens pas du film aujourd’hui, ni avec qui il est. Seulement qu’il est réalisé par une femme. Mais il m’avait fait une forte impression. Du plaisir et de la découverte en même temps. Pratiquement tous les week end je me regardais un film porno. j’ai même cherché si d’autres chaînes diffusait du X et il se trouve que canal + en diffuse des touts récents et que juste avant il y a une émission sur le porno qui s’appelle le journal le hard. J’adorais cette émission, à l’époque présenté par clara morgane. Des interviews, des making of, le sexe et porno dans le monde, des thématiques ,c’était une chouette émission. ( je n’ai plus canal alors je n’ai pas regardé depuis très longtemps mais je sais que ça existe encore ). Et quand je pouvais je regardais le porno sur canal + et quand je ne pouvais pas et que je voulais vraiment voir, j’enregistrais l’émission et le film. Le plus difficile étant que les parents ne voient pas le dvd. Double avantage je pouvais le visionner autant de fois que je voulais, dés qu’une occasion se présente.
Mais par contre dire à ses potes qu’on en a vu ça passe, mais dire qu’on en regarde souvent et même qu’on en enregistre, là on se fait passé pour un pervers. Donc malheureusement pour moi j’étais le seul à assumer en regarder. ça me semblait normal comme comportement.
Puis sont apparus les sites de tubes, ou j’ai un peu délaissé le porno classique au profit de vidéo amateurs et autres jacquie et michel avec leur vidéos castings qui ont considérablement fait baissé la qualité du porno et mis à jour des pratiques douteuses envers les femmes qui m’ont fait retourné dans le porno classique au cours de la dernière décennie. Rien ne vaut un vrai film X pro avec une belle image et une histoire.
J’aime ce cinéma là, ce genre là, sincèrement, autant qu’un film habillé dirons nous. J’ai une passion pour le porno j’en regarde tous les jours ou presque, parfois toute la journée. J’aime cette industrie, j’aime voir l’actualité de ce milieu, des interviews, découvrir de nouveaux talents, les tendances, avoir des films, les revoir et admiré ses stars comme n’importe quel cinéphile.
Voilà je me suis un peu éloigné de mon sujet de départ, mais c’était pour faire comprendre que cette première expérience que je trouve pas banale ( qui demanderait à son père l’autorisation de regarder un film porno ? ) m’a amener à une passion plus qu’à un hobby et je ne peux en parler à personne sous peine de passer pour un gars bizarre. J’ai un peu besoin de vider mon sac. Ma femme est un peu au courant de tout ça, mais le porno comme je le conçois ce n’est pas son truc. Elle me laisse faire, elle sait que j’en ai une collection et que je suis un gros consommateur, mais ce n’est pas un sujet qui l’intéresse le plus.
au plaisir de vous lire.

Encore une fois ton témoignage me renvoi à ma propre histoire, et une question m’interpelle particulièrement. Nous sommes tous les 2 tombés dans le porn assez tôt mais au final nous ne nous sommes pas les seuls loin de là. Dès potes et camarades de classes en regardait également et pourtant les pornophiles sont bie’ plus rarares que les cinéphiles… En témoigne le faible nombre d’inscrit sur ce forum.

Je me demande aussi, toi qui est très attaché à ce monde du porno, à tu pu te rapprocher d’une manière ou d’une autre des acteurs, réalisateurs ou autres qui participe à tout ça? Es tu allé dans un salon de l’erotisme ou qq chose du genre ?

Pour répondre au sujet initial, ça s’est fait par hasard pour moi, à cause, ou plutôt grâce à une erreur de résultat d’un moteur de recherche de 2004. En recherchant « ska-p » je suis tombé sur des images plutôt explicites dont je ne garde hélas, aucun souvenir. Mais à ce moment là j’étais condamné à la luxure à vie. En même temps je regardais bcp de mangas, et je voulais voir mes personnages préférés baiser. J’ai donc développé une affection toute particulière pour le hentai qui perdure aujourd’hui. Un des premiers films que j’ai vu et qui reste dans ma pornothèque aujourd’hui c’est « Private All-stars » une compilation de chez private qui regroupe des scènes avec notemment tabatha cash ou Draghixa. Tout ça s’est passé dans le début des années 2000 vers 2004 je dirais. Et donc celle dont la carrière fulgurante venait de s’arrêter, c’était Clara Morgane. Je sais que certains ici ne l’aime pas trop, mais j’étais tellement in love d’elle. Je connais les films dans lesquels elle a joué par cœur mais je arrête et n’arreterai vraiment jamais de les regarder. J’aime d’ailleurs beaucoup « projet x » qui est assez original dans son scénario et qui voulait montrer l’envers du décors.

Au fil de ma route j’ai développé une certaine affection pour certaines réalisations et réalisateurs. Le porno chic de Dorcel, le porno libre de B. Root, le porno féministe de chez Ovidie. Mais ce que j’adore c’est quand le monde du porno deborde dans le ciné classique : des scènes de sexe non simulés dans le cinéma. Love, chroniques sexuelles d’une famille d’aujourd’hui, 9 songs, shortbus… Hélas ces films se font de plus e’ plus rare en cause un puritanisme américain envahissant et une association coincé du cul qui retoque tout ces films, la mal nommée « Promouvoir ». Je ne sais pas quand nous pourrons de nouveau apprécier une scène de cul sur très gra’d écran.

si les pornophiles sont plus rares c’est sans doute parce que confesser regarder du X est mal vu, ça se pratique caché. Ce qui est totalement hypocrite vu que 100% de la population en regarde. Il y a aussi les tubes qui n’aident pas à se construire une culture pornographique. La plupart des gens veulent de l’amateur ou des productions bâclées et fauchées. Voir parfois moralement douteux, quand on sait les conditions dans lesquels les femmes sont exploitées. Mais ça les gens s’en foutent, ils veulent de quoi se faire jouir instantanément et préfère ensuite accuser le porno de tous les maux de la société.
Non je n’ai aucun contact avec le monde du X malheureusement. J’adorerais aller à un salon de l’érotisme demander un autographe et une photo d’une actrice que j’admire et lui dire que j’aime ce qu’elle fait, comme si c’était une chanteuse sans passer pour un pervers. Je suis marié et ma femme ne voudrait pas y aller et quand je vivais chez mes parents je voyais pas comment leur cacher ça.
J’adore Clara Morgane également. Pour moi elle fait partie du top 3 all time. Je l’ai découvert d’abord dans le journal du hard de canal + et j’ai vu ces films plusieurs fois plus tard. J’adore les revoir. Mon préféré c’est « la candidate », qui à l’époque de l’arrivé de la télé réalité en france dénonçait déjà les dérives et le cynisme de ces programmes. J’aime beaucoup le hentai mais quand c’est réaliste. J’en possède quelques uns.
Pareil: Dorcel B root, ovidie, erika lust…
par contre les scènes explicites dans des films classiques je crois pas en avoir vu.