anecdotes

Voici un topic pour raconter des anecdotes amusantes, insolites ou gênantes lié au porno. Que ce soit votre vécu ou des histoires sur le milieu, tout est bienvenue.
Je commence: C’était il n’y a pas si longtemps, j’étais seul à la maison et je regardais un film X. Quand soudain, on frappe à la porte !! J’étais nu, mais je ne bandais pas. C’était une scène de sexe mais je n’étais pas encore assez excité. Je regarde vite fait à la fenêtre et j’aperçois une camionnette de livraison, c’était mon colis qui était enfin arrivé !! Ouvrir nu à un livreur ne me dérange pas du tout mais là je matais un porno… « Bon tant pis » me suis je dis. « De toute façon je le connais pas et je le reverrais jamais et puis ça lui fera une anecdote à raconter ». Je lui ai ouvert la porte en laissant tourner le film, en pleine scène de sexe et quelle ne fut pas sa surprise !! Il était tout gêné mais faisait comme si tout était normal. Ce qui de mon point de vue est le cas. Il s’est sauvé manu militari une fois mon colis remis et signé.

Ouvrir nu ne te dérange pas ? Honnêtement j’ai jamais osé. Me rapelle même d’une fois ou j’étais e’ pleine action avec Mme au petit matin et où la même situation m’est arrivée. J’ai dû chercher quelque chose à mettre pour pouvoir ouvrir.

Par contre moi je visonnais du porno sur ma grande télé à une époque et il m’est arrivé de laisser une fenêtre dans mon dos avec volet et rideau ouverts. Je me suis rendu compte quelques mois où années plus tard qu’o’ voyait tout depuis la rue (j’étais au rdc) je devais avoir une belle réputation de pornophile à l’époque da s le voisinage.

Mais dans les situations comme ça je me suis toujours inquièté de me faire épingler pour « attentat à la pudeur » ou qq chose du genre.

Ouh là oui, c’est fort probable que tout ton voisinage soit au courant de ta pornophilie… tant que personne ne juge ça va mais vu le monde d’hypocrite dans lequel on est, ils ont du se moquer de toi…
Non ça ne me gêne pas d’ouvrir nu à ou une inconnu(e). Je vis très souvent nu chez moi et comme ça me fait chier d’enfiler un truc pour quelques secondes bah osef. Je fais pas ça pour l’exhibition mais je ne vois pas ce qui dérange non plus. C’est quand même normal d’être nu et je n’ai rien que personne n’a déja. De toute façon on se connait pas et on se reverra pas. En revanche je fais attention de pas être vu par mon voisinage, non pas que ça me dérange d’être nu devant eux,mais peut être eux le seraient et ils ont des enfants. Je ne tiens pas à être responsable d’un traumatisme.

J’ai depuis déménagé et j’avais fais attention par la suite. J’ai maintenant des rideaux à mes fenêtres et des clôtures autour de ma maison.
Le problème c’est que chez moi, la nudité et à plus forte raison ma propre nudité est presque toujours un peu sexuelle. C’est pour ça que je ne peux pas aller sur une plage nudiste je ne pourrais pas m’empêcher de mater en bavant. Le corps de la femme est un temple erotique pour moi à honorer comme il se doit. Et le porno est un ode à ce temple.

Une autre anecdote, un truc de fou qui m’est arrivé. J’avais à un moment une très bonne amie qui avait besoin de quelques conseils de couplé de la part du célibataire désespéré que j’étais à ce moment là. Je suis allé chez elle et on n’a mangé et… Un peu bu, vue qu’elle appréciais assez le bon vin rouge. A un moment on allume la télé et on parcours les chaînes. Elle venait de changer d’abonnement pour une freebox. Alors petite astuce pour vous collègues pornologues, pendant le premier mois chez free, la chaîne XXX est offerte. Vous vous en doutez, on a fini par tomber sur cette chaîne. Je lui explique le coup de la chaîne offerte que je connaissais déjà, pendant ce temps le code parental nous est demandé, ou plus exactement un écran indique que le code parental n’est pas encore configuré. Je fais mine de vouloir continuer à parcourir les autres chaînes, mais elle m’arrête et me dit, attend on va regarder. Elle est ensuite allez chercher son pc et a passé 10 bonnes minutes pour pouvoir configurer ce code parental. J’étais sur le cul devant tant d’acharnement. Elle a fini par y arriver et donc on a regardé un film de cul, tout en parlant de cul.elle se livrait sur ses pratiques préférées et moi j’écoutais en bandant pas mal. Elle est ensuite allez se changer pour aller récupérer son petit copain de l’époque qui était un gars de mon équipe, et je me suis donc fait gentiment conduire vers la sortie, elle en nuisette sexy, moi dans mon jean trop serré et du porno qui tournait en fond (baise avec les stars, film parodique, je m’en souviens très bien). Et il ne s’est jamais rien passé avec elle

Tout dépend du contexte mais en soit la nudité n’est absolument pas sexuelle. Moi je sais qu’être nu devant un ou des inconnu(e)s, jusqu’à un certain point ça me gêne pas. Et que je tombe sur une personne nu(e) ne me gêne pas non plus.
Belle anecdote, et est ce qu’elle s’en souvient d’avoir regardé un porno avec toi ? tu lui as avoué être un gros pornophile ?

J’imagine que ma perversion est plus poussée et que comme disent ces dames mon cerveau est dans mon pantalon et que A POIL = BAAAAAAIIIISE LAAAAA.
J’ai perdu contact avec elle, elle est maintenant mariée avec le mec qu’elle était allée cherché. Mais oui, je lui avais avoué, au milieu de ces propres confessions mon amour pour le porn, chose qu’elle avait bien assimilé. A son retour de voyage elle m’avait offert une grosse sucette en forme de chatte. Non pas l’animal.

Elle était bonne au moins la sucette ?

Juste du sucre… Ils se sont même pas donné la peine de faire un parfum approprié. Mais elle a donné lieu plus tard à des discussions intéressantes avec… Me femme de ménage qui l’a découverte avec certains de mes calendriers Clara Morgane. Elle était très intéressée et quand j’ai reçu le nouveau on l’a feuilleté ensemble et elle faisait certains commentaires qui la montrait plutôt intéressée.
Mais encore une fois il ne s’est rien passé, vu que j’étais un petit célibataire coincé.

Je m’aperçois en fait que ma vie est parsemée de petites anecdotes comme ça sur le porn.

Je me suis lancé aussi du coup j’ai annonncé à une amie que je suis fan de pornographie. Elle savait que j’en regardais car on parle très ouvertement de sexualité, au point ou je crois qu’on sait quasiment tout de la sexualité de l’autre. Sauf que je ne lui ai jamais dit avoir une collection de films, que je connais les actrices et réalisateurs ainsi que les boîtes de productions, que je suis l’actualité. En bref un pornophile. Le mot l’a fait rire et elle m’a dit « oui ça m’étonne pas de toi en fait. mais tu as l’air d’en regarder vraiment beaucoup ? tu as combien de films ? »
ça l’a rendu plus curieuse qu’autre chose. C’est la première fois que je dis à quelqu’un mis à part ma femme. Je lui est demandé si elle trouvait que c’était une passion étrange, et elle m’a dit « venant de toi non, mais d’un autre je l’aurais trouvé bizarre. bah après tout, vu ce que tu me dis pourquoi pas ».

La première question que je me pose c’est de savoir si ta femme est au courant que tu parles intimité avec une autre. Et si c’est la cas de connaître son sentiment, ta situation me renvoyant à la mienne.
La deuxième question c’est de savoir ce que ton amie pense du porno justement, si elle en regarde. Je trouverais intéressant en fait de trouver UNE pornophile sur ce forum.

elle sait qu’on parle sexualité mais c’est tout. Je te rassure elle fait pareil avec ses copines.
ma pote ne pense rien de spécial du porno. elle n’en regarde pas mais elle sait que TOUS les hommes en regardent et ça ne la gêne pas du tout. Elle trouve ça normal. Mais j’étais content de pouvoir en parler à quelqu’un en vrai, surtout qu’elle m’écoutait vraiment lui parler porno avec passion.

1 J'aime

Autre anecdote, de quand j’étais adolescent cette fois. A l’époque pour voir un film porno n’importe quand, je devais l’enregistrer quand il passait à la tv. Et je pensais aussi que ça me ferait passer pour un mec cool d’avoir un porno que je pourrais le montrer aux copains, ou leur faire une copie. Ce ne fut pas le cas. Mais bref, je me souviens du film, c’était « en toute intimité » avec tiffany hopkins et katsumi.
Un jour que je le regardais tranquille dans ma chambre j’ai du faire pause pour aller aux toilettes, et ma mère est rentré dans ma chambre juste avant moi. Heureusement la pause était sur le visage de HPG, habillé juste après une baise, je pensais que ça se voyait pas que c’était un film porno mais ma mère a vu l’écran et a dit « C’est quoi ? un film de cul ? » et j’ai improvisé « Non non c’est un bonus de dvd ». Elle a l’air de m’avoir cru, j’ai eu très chaud ce jour là.